Accompagner ses commerciaux sur le terrain en tant que manager coach (n°2)

    Par le 14 mars 2013

    Dans notre précédent billet sur l’accompagnement terrain, mission dans laquelle un manager commercial peut exercer son rôle de coach auprès de ses commerciaux, nous avons indiqué des convictions sur la phase n°1 de tout accompagnement, celle de la préparation.

    Accompagner ses commerciaux sur le terrain en tant que manager coach

    Ajoutons ici que les accompagnements sur le terrain sont des formidables moyens pour construire la relation qui se crée entre un manager et un commercial. Aller sur le terrain permet aux managers commerciaux d’être au plus près des clients et des vendeurs, de les voir dans l’exercice de leur métier, de leur montrer qu’on leur accorde de l’importance, de légitimiser sa posture de manager, de coach et d’être à l’écoute des besoins de son marché.

    Après cette phase de préparation, viennent ensuite les phases de l’accompagnement et du débriefing, celles qui vont permettre d’être en situation et de faire évoluer les affaires et le développement du commercial concerné.

    2ème étape :  Réussir l’accompagnement chez les clients

    N’oubliez pas qu’il y a deux types d’objectifs : les objectifs commerciaux et les objectifs de l’accompagnement. Vous n’êtes pas présent, en tant que manager commercial coach, pour faire à la place de votre vendeur mais pour faire avec lui ou pour qu’il fasse et puisse développer ses compétences commerciales lors d’une visite.

    L’accompagnement « formation »

    Si vous avez le souhait d’effectuer une journée de « formation » (exemple : travailler sur la négociation, la mécanique de prospection …), commencez par présenter à votre vendeur ce sur quoi vous allez porter votre attention lors de la journée de coaching. Tout au long de celle-ci, prévoyez de réaliser des feedbacks réguliers, montrer à votre vendeur ses points de progrès, encouragez-le et fixer des prochaines étapes. Prenez des notes lors des visites, valorisez, montrez que c’est possible, soyez précis pour souligner ce qui fonctionne et les points de progrès. Avancez selon un escalier pédagogique pour faire faire par étape. Concentrez-vous sur les résultats commerciaux obtenus.

    L’accompagnement « appui »

    Si vous avez le souhait de réaliser un accompagnement « appui » chez un client (exemples : concrétiser un accord cadre, vendre un service logistique, éviter un dérérérencement..), préparez avec le commercial les objectifs à atteindre et fixez des seuils d’objectifs ambitieux mais aussi des seuils planchers pour parvenir à des succès. Clarifiez les rôles entre celui du vendeur et le vôtre en tant que coach. Listez conjointement des arguments, des réponses aux objections. Veillez à ce que votre vendeur présente au client l’objet de votre venue et à ce que ce dernier ne vous adresse pas uniquement la parole. Commencez donc par bien définir les rôles, évitez de prendre la parole à sa place, évitez que le client ne s’adresse qu’à vous, gérez votre présence pour laisser de la place au commercial et lui donnez toutes les chances de conclure la vente ou la négociation.

    L’accompagnement « perfectionnement »

    Si vous avez le souhait de réaliser un accompagnement « perfectionnement » (exemple : utiliser une nouvelle technologie pour travailler, réussir une phase dans une technique commerciale, traiter un litige avec un client), attachez vous à respecter cet objectif. Quand vous accompagnez l’un de vos commerciaux avec un objectif de perfectionnement, l’essentiel est de repérer précisément ce qui devra être fait différemment pour plus d’efficacité lors de la centaine d’entretiens que votre commercial mènera seul. Vous devez aussi être en mesure de lui démontrer les bénéfices de ce que vous allez travailler et des exemples de réussites. Soyez vigilant pour rester silencieux pendant les moments clés ciblés de l’entretien commercial.

    3ème étape : débriefer l’accompagnement à chaud

    Après chaque visite, faites un point sur ce qui s’est passé lors de celle-ci pour compléter votre rôle de manager coach. Revisiter la visite par rapport aux objectifs que vous aviez fixés en amont. Laissez le vendeur s’exprimer en lui posant des questions autour de la visite et des objectifs définis. Félicitez les succès et montrez les points de progrès. Evitez d’insister sur les défaites et cherchez toujours des points de progrès. Faites attention à ce que votre vendeur ne prenne pas le lead sur le débriefing.

    Les vendeurs ne sont pas toujours en mesure d’analyser ce qui s’est passé pendant la visite. C’est donc à vous, dans votre rôle de manager coach, d’être en mesure de mettre des mots sur les compétences commerciales développées. S’il s’agit d’un accompagnement « appui », appuyer les succès commerciaux obtenus !

    La phase de débriefing est importante car elle permet de travailler sur le long terme, d’entretenir la motivation de vos commerciaux et de piloter le développement de votre équipe et de vos affaires.

    L’accompagnement sur le terrain, pour un manager commercial, lui permet d’exercer pleinement son rôle de coach. Innover en 2013, c’est peut être prendre le temps de passer plus de temps sur le terrain. Enfin une autre piste : pensez à faire accompagner vos vendeurs par d’autres personnes que vous. Vos vendeurs apprécieront, les clients certainement, si, c’est adapté à leurs problématiques, et vous obtiendrez d’autres témoignages sur votre équipe et votre activité. Bons accompagnements et… racontez nous !

    Lire aussi Accompagner les commerciaux sur le terrain (n°1)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    jalal Il y a 5 années

    Tres bien

    Répondre

    jalal Il y a 5 années

    Tres bien a ne pas rater

    Répondre
    bouchut

    bouchut Il y a 5 années

    Merci ! N’hésitez pas à partager vos succès lors de vos accompagnements !

    Répondre

    SANOU Il y a 4 années

    vos articles sont très intéressants, ça m’aident beaucoup dans ma gestion! merci!

    Répondre

    Maty Ndiaye Il y a 3 années

    Bonjour je suis etudiante en licence 3 en marketing stratégie et je suis intéressé par vos articles .

    Répondre

    Marie Il y a 3 années

    Merci d’abord pour cet article très précis !
    Accompagner ses forces de vente sur le terrain quand on est manager renforce effectivement la relation dirigeante et équipes de commerciaux.
    Il est important de légitimer les liens hiérarchiques pour assurer la cohésion au sein de l’entreprise. En prenant en compte le facteur humain et la psychologie des ses troupes, le coach manager va pouvoir ainsi les motiver.
    Il faut aussi toujours garder en tête que le rôle de manager n’est pas si simple que l’on peut le croire…Et parfois peu enviable !

    Répondre
      Fabienne Bouchut

      Fabienne Bouchut Il y a 3 années

      Merci pour votre avis Marie. Oui le rôle de manager commercial a la vie dure. Quoiqu’il en soit la mission de manager commercial coach peut s’avérer gratifiante puisqu’il s’agit de développer les compétences des ses troupes et leurs talents

    liste fut millionaire Il y a 4 semaines

    Super article comme d’habitude. Un grand merci pour tout ce que tu nous partages.

    Répondre

    Abonnez-vous au blog

    Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.