Philippe Petit

Philippe Petit

Manager Offre et Expertise

Manager de l’offre achats et de celle destinée au secteur public pour le groupe Cegos, j’ai pratiqué auparavant achats et ventes, notamment dans l’automobile et la distribution spécialisée.

Les achats, fonction encore récente et méconnue même des professionnels, mérite qu’on s’y attarde. Comme les ventes, c’est une fonction « commerciale » tournée aussi vers l’extérieur pour apporter de la valeur à l’entreprise.

Pour le groupe Cegos, je conçois, développe et fais développer 30 formations achats et anime un réseau de 40 intervenants, acheteurs, juristes ou financiers. Je dirige également une formation diplômante « Responsable achats » enregistrée au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) comme Titre de niveau II (équivalent Bac+4).

Par ailleurs, je suis auteur et co-auteur de 3 ouvrages :
• Toute la fonction achats, Dunod, 3ème édition 2016
• La boîte à outils de l’acheteur, Dunod, 2ème édition 2013
• Toute la fonction management, Dunod 2010

« Mon Pareto ne fait pas 80-20, est-ce grave docteur ? »

 « Mon Pareto ne fait pas 80-20, est-ce grave docteur ? »

Certains professionnels, notamment des achats, sont désemparés de ne pas retrouver ce qu’ils pensent être « la bonne forme de courbe »… Nous allons voir que non seulement tout va bien, mais aussi que l’on peut tirer des enseignements très utiles de ce constat. Mais commençons par rappeler ce que représentent vraiment « 80-20 » et « ABC ».

Philippe Petit

Cahier des charges fonctionnel (CdCF) : davantage d’opportunités ?

 Cahier des charges fonctionnel (CdCF) : davantage d’opportunités ?

Après avoir identifié le besoin, l’acheteur doit maintenant remplir un « cahier des charges fonctionnel » pour définir ce même besoin. C’est un plus en achats. Oui, mais pourquoi ? Il y a bien des avantages techniques, d’autres plutôt juridiques. Cela étant, quelques inconvénients peuvent survenir sauf si vous respectez quelques points de vigilance sur le CdCF.

Philippe Petit

Une offre à un prix élevé peut s’avérer être le bon choix

 Une offre à un prix élevé peut s’avérer être le bon choix

Comme annoncé dans un précédent billet, nous continuons d’évoquer les réponses à une consultation où plusieurs fournisseurs vous font des offres qui sont toutes techniquement recevables. Et si, cette fois, vous vous intéressiez à celle qui a un prix élevé ? Etes-vous sûr qu’il n’y a que des risques et aucune opportunité, même économique ? Envisageons tous

Philippe Petit

Prix étonnamment bas : une opportunité, mais à quel risque ?

 Prix étonnamment bas : une opportunité, mais à quel risque ?

En réponse à une consultation, plusieurs fournisseurs vous font chacun une offre circonstanciée. Elles sont techniquement tout à fait recevables. Alors, va pour la moins chère ? Ou plutôt, celle un tout petit peu au-dessus, on ne sait jamais, il y a peut-être un loup. Oui, mais la majorité des offres correspondant à une sorte de

Philippe Petit

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.